21018207_2013102210303588Casse-tête chinois
Ma note : 13/20

Après l’Auberge espagnole et les Poupées russes, j’étais tout à fait impatiente de découvrir la suite de cette trilogie désormais culte. Ainsi, un vendredi soir, confortablement installée sous un plaid, j’ai lancé le visionnage…

Mon résumé

Xavier a désormais deux enfants, mais sa vie est loin de ressembler à ce qu’il s’était imaginé. Désormais séparé de Wendy, il ré-apprend à vivre, tout en n’oubliant rien de sa vie sentimentale mouvementée.

Mon avis

J’ai eu plaisir à retrouver Romain Duris dans ce troisième volet censé souligner la maturité de son personnage. Mais je ne peux en sortir que déçue ! POURQUOI l’histoire se passe-t-elle à Chinatown plutôt qu’en Chine ? Quel leurre, qui pour moi, relève, sinon d’une grosse incohérence, au moins d’une légère fourberie !
Et puis, ce film signe également la disparition de mon personnage préféré, qui endosse un très mauvais rôle : Wendy, la petite anglaise que j’avais adoré voire évoluer (même si je ne peux m’empêcher d’approuver son nouveau choix).

CASSE+TETE+CHINOIS+PHOTO3

Et d’où vient cette décevante habitude de remettre son protagoniste avec la première femme qu’il a connue ? Pour moi c’est clair : la personne que l’on aime, on ne la quitte pas. Ce n’est ni une question de timing, ni une question de rencontres ! C’est une question d’amour, de sentiments. Quelle est cette vie dans laquelle on fait des enfants à une personne qui n’est pas la femme-l’homme de notre vie ?! Une chose est sûre, ce n’est pas la vie de mes rêves ! Mon romantisme me perdra…

Malgré ces fausses notes, Casse-tête chinois aura eu l’avantage de me distraire, et de me faire de nouveau beaucoup rire ! Un bon moment de cinéma à regarder tranquillement chez soi.

Casse-tête-1En conclusion

Petite déception pour ce troisième volet, mais qui reste néanmoins un agréable visionnage !

La Parisienne

Publicités