La-Nuit-Au-Musée-3La Nuit au musée :
Le Secret des Pharaons
Ma note : 17/20

J’aime beaucoup la Nuit au musée. Ce sont des films qui me rappellent d’agréables souvenirs. J’ai eu la chance d’aller à New York visiter le Muséum d’Histoire naturelle, et le soir-même, je me souviens que dans ma chambre d’hôtel, j’étais tombée sur… le film !!! J’associe donc la trilogie à mon rêve américain à moi.

Mon résumé

Comme toutes les nuits, Lawrence organise la petite vie animée des oeuvres du musée. Seulement, le soir d’une présentation officielle, il découvre que le pouvoir de la précieuse tablette donnant vie à Roosevelt, Attila et tous les autres, se tarit dangereusement… Toute la joyeuse compagnie va donc se rendre au British Muséum de Londres pour percer le secret des Pharaons.

Mon avis

Si vous choisissez d’aller voir ce film au cinéma, c’est probablement que vous avez déjà vu les deux premiers volets. Vous risquez donc d’être aussi ravis que moi de retrouver tous nos protagonistes, auxquels vient s’ajouter un petit nouveau qui m’a vraiment fait rire : Laaa, l’homme des cavernes dont le « Dada » (ou papa, en français) n’est autre que Lawrence !!

la-nuit-au-musee-le-secret-des-pharaons-photo-54d22d90c99fdDans la lignée des deux premiers, nous retrouvons ici tout ce qui leur a causé leur succès : un humour vraiment hilarant, pas toujours très subtil, mais terriblement efficace ! Le changement de décor amène de deux nouveaux protagonistes : Lancelot, et la gardienne anglaise. J’aurais aimé en trouver davantage, mais ces deux-là m’ont bien plu (enfin, surtout la gardienne !).
Bien que prévisible, la nouvelle intrigue a plutôt habilement « recyclé » la thématique originelle qui a tant suscité l’engouement. Ce petit voyage, sans percer le secret de l’origine de la magie, permet tout de même d’établir le contexte de départ.

Une scène en particulier m’a fait mourir de rire. J’ai été très étonnée d’y trouver Hugh Jackman, et j’ai beaucoup aimé l’autodérision dont les acteurs ont su faire preuve. Se moquer ouvertement de son propre personnage est tout de même assez atypique dans l’histoire du cinéma pour être souligné !

la-nuit-au-musee-3-photo-53d8eda33be25

Néanmoins, deux scènes ne m’ont vraiment pas convaincue, vers la fin du film : le « baiser » entre Lawrence et Dexter (WTF ?!) et le porté Dirty Dancing… Que l’on soit clairs : PERSONNE ne touche à Bébé et Jonnhy (pas même Vanessa Paradis et Romain Duris) !!!!

En conclusion

Si vous avez apprécié les deux premiers volets, je ne peux que vous conseiller ce petit dernier de la trilogie La Nuit au musée pour passer un chouette moment divertissant. Rires garantis !

La Parisienne

Publicités