QUIZ_Quiz-Demain-jarrete-_7788Demain j’arrête !
Gilles Legardinier
Ma note : 16/20

Sur ma liste de résolutions pour l’année 2015, souvenez-vous, je m’étais fixée comme objectif de découvrir l’univers de Gilles Legardinier. J’ai craqué pour Demain j’arrête ! que j’ai lu en lecture commune avec Kimysmile, et laissez-moi vous dire que je n’ai absolument pas été déçue !
Par ailleurs, cette lecture s’inscrit dans le Challenge 1 mois = 1 consigne, car j’adore la chicklit !

Mon résumé

Julie, 28 ans, catastrophe ambulante. Ayant délaissé ses études pour un homme dont elle vient de se séparer, Julie mène sans passion sa vie d’employée de banque. Jusqu’au jour où un nouveau voisin vient emménager dans son immeuble, un certain Ricardo Patatras. Avec un nom pareil, il y a forcément un truc louche…

Mon avis

Demain j’arrête ! est un livre que j’avais très envie de découvrir, depuis quelques temps. Déjà, rien que la couverture si reconnaissable. Comment résister à l’appel d’un chat si farfelu ? Ajoutez à cela un enthousiasme contagieux, et une discussion avec Diterasu, et vous obtenez une irrépressible excitation à l’idée d’ouvrir ce roman qui a enflammé la Toile.

Julie est un personnage haut en couleurs, maladroite comme pas deux, à la vie sentimentale plutôt catastrophique. Il ne m’en a pas fallu plus pour me permettre de m’identifier à elle ! Son personnage, un brin paranoïaque, totalement déjantée, m’a fait mourir de rire à travers ses petites réflexions. Le choix d’une narration à la première personne est plus que justifié ici, et sans cela, le roman manquerait profondément d’intérêt. Moi qui ai toujours un peu de mal avec la focalisation interne, je dois avouer qu’elle m’a facilitée la tâche ici.
Ric, quant à lui, est quelqu’un de très secret, mystérieux. Finalement, on ne sait que très peu de choses de lui. Au début, je trouvais ça normal, et puis finalement, je me suis un peu lassée de sa carapace. J’aurais aimé en apprendre davantage à son sujet. J’ai presque trouvé le dénouement trop facile.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, et j’ai bien apprécié les nuances apportées par Alice, Mme Bergerot et Mohamed, Sophie ou encore Xavier.

J’ai beaucoup aimé les trois premiers quarts du roman, avant que Julie et Ric n’entament une relation. J’ai adoré observer l’obsession de Julie. Elle m’a tellement fait penser à moi !
A ce propos, la critique publiée par BlueEdel soulignait l’incroyable capacité de Gilles Legardinier à se glisser dans la peau d’une femme. Et je ne peux qu’approuver ! J’ai vraiment eu du mal à y croire lorsque j’ai lu tout un passage sur la problématique du parfait soutien-gorge à adapter à la robe pour un rendez-vous… ! Monsieur Legardinier, vous nous comprenez bien mieux qu’aucun homme. Parfois, en poussant l’autodérision à ce point, je me suis même demandée si l’auteur ne se moquait pas un peu gentiment de nous… Notamment à travers l’expérience des dîners de filles, du personnage de Sarah et de son obsession pour les pompiers… Mais peu importe ! Car avec un minimum de recul, il nous est facile de rire de nos réactions de filles.

Cependant, les cinquante dernières pages m’ont moins convaincue. L’interprétation et les décisions de Julie deviennent un peu trop tirées par les cheveux. Difficile d’y croire ! L’humour s’essouffle un peu, et l’intrigue perd en efficacité.
J’ai également été surprise d’apprendre que l’histoire se déroulait sur plusieurs mois, tant l’intrigue semble se poser. En même temps, la relation entre Julie et Ric évoluerait bien trop vite si le temps ne passait pas…

Enfin, quelques mots sur la plume de Gilles Legardinier : d’une fluidité naturelle. Vous le savez, j’aime énormément les chapitres courts. J’ai tendance à croire que je lis un livre beaucoup plus rapidement si les chapitres sont courts, j’aime énormément ça. Demain j’arrête ! est l’un de ces livres où l’on se dit « Allez, encore un petit chapitre » avant d’engloutir cent pages sans même s’en apercevoir… Et cette sensation est toujours très agréable !

En conclusion

La principale caractéristique du style de Gilles Legardinier est sans aucun doute son humour mordant, et ses personnages plein de vie ! Une lecture fraîche et divertissante. J’ai déjà hâte de lire Complètement cramé… :)

Pour découvrir l’avis de Kimysmile, cliquez ici !

La Parisienne

Publicités