Couv_196455Mauvais Genre
Chloé Cruchaudet,
Fabrice Virgili,
Danièle Voldman

J’avais entendu parler de Mauvais Genre lors du Festival d’Angoulême. Ce roman graphique avait fait beaucoup de bruit… Du coup, j’étais évidemment très curieuse d’en découvrir le contenu. J’ai été plus qu’agréablement surprise, et je vais vous dire pourquoi !

Mon résumé

C’est la guerre. Paul épouse Louise, mais doit bientôt partir au front. Pour fuir l’horreur quotidienne, il devient déserteur et doit se cacher. Pour pouvoir sortir et passer inaperçu, le couple a alors une idée : faire de Paul une femme.

Mon avis

Je lis décidément bien peu de romans graphiques, et Mauvais Genre fait partie de ceux qui me donnent envie de m’y mettre vraiment. Comment vous dire à quel point j’ai adoré ?

Tout d’abord, les dessins sont d’une précision et d’une beauté incroyables. Les coups de crayon sont fins et précis, le noir et blanc ponctués de rouge retracent très bien l’atmosphère pesante de la guerre et la liberté procurée par la féminité.

image

L’histoire est à la fois prenante et surprenante. Bien sûr, ce roman aborde le problème de la féminité dans le travestissement forcé, la virilité, mais également les troubles psychologiques et les ravages causés par la guerre. Saviez-vous que les déserteurs n’ont été amnistiés que plus de 10 ans après la guerre ? Même après la Libération, Paul doit ainsi continuer à vivre en tant que Suzanne et faire face à sa culpabilité envers son manque de dévouement pour sa patrie. Une histoire d’autant plus effrayante qu’elle est vraie !

Ce qui m’a probablement le plus bluffée, c’est le retournement de situation final. C’est assurément un twist auquel je ne m’attendais pas et que j’ai trouvé saisissant ! Et c’est aussi en cela que Mauvais Genre est très bon : c’est un roman graphique qui aura réussi à me surprendre là et à me mener là où je ne m’imaginais pas aller en l’ouvrant.
C’est simple : dans Mauvais Genre, il n’y a rien que je n’ai pas aimé.

En conclusion

Un très bel objet, une histoire saisissante (et vraie !), des dessins magnifiques… Mauvais Genre est pour moi une merveilleuse découverte et une incroyable réussite que je ne peux que vous encourager à feuilleter. Vous ne serez pas déçus ! Un vrai bijou :)

7 Inoubliable

La Parisienne

 

Publicités