1439370568264_photo_hd_24467Siddhartha

Grâce à mon école, je suis inscrite dans un super club qui nous propose gratuitement des places de spectacle qui se tiennent sur les scènes parisiennes. Pour la première, j’ai souhaité testé Siddhartha, une comédie musicale placée sous le signe de l’Inde qui se tient aux Folies Bergères.

Siddhartha retrace l’histoire éponyme d’un jeune prince qui découvre la réalité sur le monde qui l’entoure (maladie, pauvreté, mort). Il fuit alors son royaume, en quête de spiritualité. Légende indienne très connue, je m’attendais à un spectacle inspiré d’une tradition Bollywood, et j’ai été assez surprise de découvrir un spectacle… intégralement en italien. Choc des cultures qui ne m’a d’emblée pas mise dans l’ambiance que j’attendais.
Mais ça, c’était sans compter les écrans de sous-titrage qui, en plein milieu du spectacle, ont décidé de rendre l’âme… j’ai donc passé plus d’une heure sans rien comprendre à l’histoire.

29992f_32e9de28ed09492aa3bb6ed71a77a82d.jpg_srz_568_426_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

Cette histoire, justement, parlons-en. Comment vous dire… je l’ai trouvée incohérente et totalement sans intérêt. Qu’on se dise clairement les choses : je me suis profondément ennuyée. C’est dommage, car je pense que la légende inspirée de Hermann Hesse doit témoigner d’une certaine profondeur initiatique qui est totalement absorbée par les clichés et la pauvreté de la mise en scène.
Car oui, il y a de magnifiques costumes dans le style indien (et c’est bien le moins que l’on puisse faire) ! Mais c’est bien le seul élément de dépaysement qui nous est proposé… aucun décor pour un spectacle en Inde, c’est un comble non ? Il y aurait tellement à faire !

siddartha02

Et les micros qui s’éteignent, les 15mn d’attente dans le noir avant le début du spectacle… tout ça cumulé fait preuve d’un très grand amateurisme pour un projet ambitieux, qui aurait pu être très bien réalisé, car il est porté par de bons chanteurs (pas toujours bons acteurs, mais quand même). Moi qui danse depuis 13 ans, j’ai regretté la qualité des chorégraphies qui, une fois de plus, auraient pu être tellement mieux… si peu de Bollywood finalement. Et je ne vous ai même pas parlé des couples de danseurs qui se sont mis à faire l’amour sur scène…
Quant à PPDA… A part ajouter un nom connu à l’affiche, je ne vois pas trop ce qu’il fait là. Mais bon, c’est encore ce qui m’a le moins choquée !

En conclusion

Au lieu d’une comédie musicale Bollywood dépaysante et colorée comme je m’y attendais, j’ai simplement passé 2h face à un spectacle occidental qui se déroule en Inde. Rien d’original, une mise en scène catastrophique, un manque de professionnalisme flagrant. Bref, vous l’aurez compris, je ne vous recommande vraiment pas Siddhartha.

1 Je repose

La Parisienne

Publicités