9782213680712-X_0Alors vous ne serez plus jamais triste,
Baptiste Beaulieu

Ma cousine chérie m’a beaucoup parlé de Baptiste Beaulieu, surtout au moment de la sortie de son premier livre. Je m’étais intéressée à son blog grâce à elle, et il a su me séduire à travers ses histoires parfois heureuses, parfois tristes. Pour Noël, elle m’a offert son dernier livre, et je ne m’y attendais pas du tout ! C’était une excellente idée et je la remercie une fois de plus :)

Le résumé

C’est l’histoire d’un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis que sa femme est partie. Il a decide de mettre fin à ses jours le soir même.
En se jetant dans un taxi pour régler quelques affaires à l’hôpital, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir, juste en les regardant dans les yeux. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies.
Le compte à rebours est lancé jusqu’à l’échéance finale. Qui gagnera du desespoir ou de la joie de vivre ? Que s’est-il passe dans la vie de cet homme pour qu’il en arrive la ? Qu’a vécu cette femme pour qu’elle prenne aussi violemment le parti de la vie et du bonheur ?

Mon avis

J’avais un vrai sourire aux lèvres en ouvrant ce livre, il ne m’a pas quittée pendant ma lecture, et je l’ai gardé jusqu’à ce que je referme les dernières pages. Pour moi, Baptiste Beaulieu, c’est le maître du feel good. Et j’ai lu ce livre pile au bon moment, lorsque j’avais besoin d’une jolie lecture après un trop plein de romances. Ici, au moins, il n’est pas question d’amour ! Ou du moins, pas vraiment… pas directement.

Le Docteur est un être triste. Il veut mourir. Et à travers ses aventures, il se souvient de quelques uns de ses patients qui ont marqué sa carrière. Lorsqu’il rencontre Sarah, c’est pour le moins explosif ! Les premières pages m’ont beaucoup rappelé Les dieux voyagent toujours incognito. Je me suis posé les mêmes questions : qui est cette femme ? Que veut-elle au Docteur ? A quel moment les pièces du puzzle vont-elles s’assembler ? Y a-t-il vraiment un sens à tout ça ? Mais quel est-il donc !!!
J’adore qu’on me mène en bateau. J’adore que l’on sorte de l’ordinaire et qu’on me surprenne avec des détails. La pagination à l’envers fut l’un de ces éléments que j’ai réellement adoré dans ce roman ! Et puis ce décompte… oui, d’accord, je m’y attendais. Mais pourtant, Baptiste Beaulieu m’a surprise avec ses explications que je n’avais pas vu venir !

J’ai trouvé ça beau. Une histoire triste d’un homme qui a renoncé à la vie et qui va jusqu’au bout de ses décisions. J’ai aimé l’extravagance de cette Sarah qui se balade en robe de soirée toute la journée ! J’ai profondément aimé Sarah, oui. Elle m’a beaucoup touchée. Et ce final était parfait.

Voilà un roman dans lequel on se sent bien. C’est un roman simple, sans prétention, qui a pour unique vocation de vous mettre du baume au coeur. Un peu à l’image que je me fais de son auteur, ce monsieur qui m’a surprise en m’envoyant un message privé pour me souhaiter une bonne lecture, au moment où je publiais une photo de son livre… Combien d’auteurs font ça ? Tellement peu ! Et pourtant, ça veut dire tellement. Un geste vraiment représentatif de ma lecture, et très symbolique à mes yeux.

En conclusion

Voilà un roman simple qui m’a fait passer un très bon moment. Je l’ai lu le sourire aux lèvres, et je m’y suis sentie bien du début à la fin. Des personnages attachants, des anecdotes vraiment drôles, parfois tristes… une recette parfaite pour une jolie leçon de vie comme je les aime. 

6 Je recommande

La Parisienne

Publicités