Fidèle au poste,
Amélie Antoine

Il y a peu de temps, j’ai été contactée par Amélie Antoine qui me proposait la lecture de son roman, Fidèle au poste. J’avais vu passer quelques chroniques sur ce roman, toutes élogieuses, et le résumé m’intriguait beaucoup, c’est pourquoi j’ai accepté sans trop savoir où ce roman allait me mener. Ce qui est sûr, c’est que je n’avais rien vu venir ! Un immense merci à l’auteure et à Michel Lafon pour cette lecture stupéfiante.

Le résumé

Mai 2013, Saint-Malo.
Chloé et Gabriel forment un couple uni. Mais tout bascule lorsque Chloé disparaît brutalement. Gabriel tente alors de continuer à vivre, et il fait la rencontre d’Emma, une photographe venue s’installer dans la ville.
Mais Chloé s’est-elle véritablement volatilisée ?
Emma est-elle vraiment celle qu’elle semble être ?
Et si la réalité n’était pas telle que le jeune veuf la voit ?
Un roman à trois voix qui ne vous emmène jamais là où vous l’attendez…

Mon avis

Dès que nous commençons la lecture de Fidèle au poste, nous sommes confrontés à un mode de narration à trois voix : Chloé et Emma, qui prennent la parole à la première personne, et Gabriel, dont les pensées nous sont livrées à la troisième personne. Un choix loin d’être anodin et qui se révèlera significatif par la suite.

Le début de l’intrigue nous parle donc de Chloé, une jeune femme qui meurt noyée un matin. Etrangement, nous continuons d’entendre sa voix comme si elle était coincée dans ce monde et pouvait assister à tout le processus de deuil de son mari, Gabriel, qu’elle juge parfois sévèrement. Gabriel apprend progressivement à aller de l’avant, notamment grâce à Emma, une jeune photographe qu’il rencontre à un groupe de parole.
A partir des deux tiers du roman, l’histoire prend une tournure à laquelle je ne m’attendais ABSOLUMENT PAS et j’ai tellement été bluffée par le twist de l’auteure que je n’ai pas pu en lâcher mon livre de la soirée. Je m’attendais à une histoire de vie après la mort, ou à un thriller étrange à la Ghost dans lequel il serait question de reconstruction et de vengeance. De la vengeance, il y en a… mais pas comme ce que j’imaginais !

Amélie Antoine est tellement astucieuse que subitement, tout prend sens : sa narration, ses allusions, ces objets et ces indices qui se retrouvent étrangement sur le chemin de Gabriel… Absolument tout s’éclaire d’une nouvelle lumière, à tel point que j’ai eu envie de relire tout le livre maintenant que je connaissais l’explication. Et mieux encore, elle ne s’arrête pas là et va nettement plus loin !

Pour tous ceux qui n’ont pas lu le roman et souhaitent éviter les spoils, merci de filer directement à la conclusion de cet article :).

Incroyable ce que l’argent peut nous pousser à faire. C’est ce que je me suis dit quand j’ai découvert la signification de ce fameux « Fidèle au poste ». Au début, j’étais un peu sceptique : c’est tellement énorme que ça en devient si peu crédible ! Et pourtant… j’ai reconsidéré mon avis. Après tout, n’y avait-il pas il y a quelques années un programme qui s’appelait « Mon incroyable fiancé » dans lequel une jeune femme devait mentir à toute sa famille au sujet de l’homme qu’elle s’apprêtait à épouser ? Et si tout le monde y croyait, elle empochait une sacrée somme d’argent. Ecoeurant…
Comment l’appât du gain peut-il pousser les gens à se montrer si égoïstes ? Car Chloé a-t–elle seulement pensé à la douleur de Gabriel en prenant sa décision, à ce que son mari pourrait ressentir, à ce qu’il pourrait vouloir ? Aucunement, car sinon, elle n’aurait certainement pas signé ce contrat. Et de là à accepter que son mari se fasse séduire par une autre, avec tous les risques que cela implique… Chloé n’aimait certainement pas son mari pour être aveuglée à ce point par la somme mirobolante promise.

Le chapitre raconté par Lucille apporte une nouvelle dimension dans la réflexion de l’auteure, et nous permet de resconsidérer les émissions de téléréalité auxquelles nous sommes bien trop souvent confrontés aujourd’hui. A quel point sommes-nous tous manipulés par les médias ? Nous en avons un bel exemple ici, qui ne me semble pas si exagéré que ça. Et tout ça pour quel résultat ? Trois existences brisées, un flop télévisé, et une jeune productrice qui s’acharne.

J’ai adoré ce dénouement. Il me semblait trop simple pour Gabriel de pardonner à Chloé, et sa nature profonde d’homme gentil et prêt à tout pour sa femme ne me paraissait pas suffisante pour passer à autre chose aussi vite. Encore une fois, je me suis fait manipuler par l’auteure, et j’ai adoré !
Quant à Emma… Elle ne mérite pas du tout ce qui lui arrive, mais je me doutais de cette dernière petite révélation qui me paraît parfaite et surtout très cohérente. Encore une fois, jusqu’où les médias sont-ils prêts à aller pour faire le buzz ? De quoi nous rendre parano et nous faire réfléchir sur la nature humaine…

En conclusion

Fidèle au poste est un roman que j’ai adoré, qui nous surprend et nous laisse totalement stupéfaits et pantois d’admiration. Avec une réflexion que j’ai trouvée très intéressante sur un sujet de société qui nous est contemporain, c’est un roman qui me restera très longtemps en mémoire ! Je recommande chaudement cette lecture à tous ceux qui adorent se faire mener en bateau par un auteur.

7 Inoubliable

La Parisienne

Publicités