smPoche-2016-popup-01-v2-copie

Lorsque je suis allée au Salon du livre de Paris et que j’ai rencontré Pretty Books (en vrai !!), on s’était dit un peu dans l’humeur du salon que j’allais aller lui rendre visite pour les Quais du Polar, et qu’elle viendrait à Paris à l’occasion de Saint-Maur en poche. Si je suis bien allée lui rendre visite (mais pas pour les Quais du Polar), Pretty Books a elle aussi tenu parole et est venue m’accompagner pour ce salon moins fréquenté mais tout aussi sympathique, avec une programmation encore plus dingue (si toutefois c’est possible !).

***


Les noms au programme de cette édition avaient de quoi faire rêver ! Je comptais de nombreux noms d’auteurs dont je possédais les livres et que j’avais, évidemment, envie de faire dédicacer. Je me suis restreinte et voici les auteurs que j’ai eu la chance de rencontrer ! Difficile de dire par quelle dédicace nous avons commencé, tant le salon était petit, convivial, chaleureux ! Nous pouvions très facilement nous y perdre et c’était un plaisir de discuter avec les auteurs, souvent seuls sur leurs stands.

Nous avons commencé par Katarina Bivald, dont j’avais lu La Bibliothèque des coeurs cabossés. Probablement l’un des stands les plus « peuplés » et l’une des auteures les plus attendues du salon ! L’attente était constante, même si (quand nous y étions), elle se limitait à 5 à 10 personnes maximum, ce qui n’est rien comparé au Salon du Livre, vous en conviendrez.

Puis nous avons trouvé Anna McPartlin, et là, c’était le bonheur. Des Rabbit Hayes partout, une auteure hyper chaleureuse, adorable, qui nous a énormément parlé ! De ce qu’elle écrivait, de la réaction des gens face à son roman, de là d’où elle était originaire, des personnes qui ont inspiré ses personnages… De plein de choses qui rendent cette lecture d’autant plus précieuse.

En début d’après-midi, énorme bonheur, nous sommes évidemment passées voir Carol Rifka Brunt dont je suis en train de lire le magnifique Dites aux loups que je suis chez moi, qui m’a d’ailleurs été recommandé par Fiona et que je vous recommanderai également à mon tour d’ici quelques jours ;) Une auteure assez réservée et peu optimiste de son talent, avec qui nous avons discuté couverture et prochain roman… affaire à suivre !

Et puis j’ai également croisé le chemin de Laurence Peyrin, dont j’ai prévu de lire prochainement La Drôle de vie de Zelda Zonk. Un livre avec une magnifique couverture que j’ai hâte de lire (merci Fiona, une fois de plus).

Je suis également passée sur le stand de David Foenkinos, même si je n’avais pas de livre à lui faire dédicacer. Juste parce que c’est un auteur doux, dont j’aime l’écriture et les histoires qui me touchent à chaque fois, et que j’avais envie de discuter avec lui.
Avant de partir, j’ai évidemment voulu dire bonjour à Diane Brasseur, une auteure très chère à mon coeur, et j’ai adoré pouvoir discuter avec elle. Je suis vraiment ravie de l’avoir revue et j’ai vraiment hâte d’avoir son prochain roman entre les mains.

***

Notre matinée du dimanche a très bien débuté, puisque j’ai commencé par aller voir Angélique Barbérat pour lui faire dédicacer L’Instant précis où les destins s’entremêlent, un roman que j’avais beaucoup aimé. Nous avons discuté livres, lectures, et surtout… des moments de lectures. Car Angélique, Fiona et moi étions d’accord : quand on commence un livre, il faut que ce soit au bon moment. Sinon, on pourrait passer à côté.

J’ai ensuite rendu visite à Valérie Tong Cuong, une auteure que j’avais croisée au Salon du Livre et qui… surprise énorme ! se souvenait de moi. Ca m’a fait vraiment plaisir, d’autant que j’avais bien aimé Pardonnable, Impardonnable que j’ai pu lui faire dédicacer. Nous avons énormément discuté et c’est une auteure que je suivrai de près. Elle nous a d’ailleurs parlé de son prochain roman et laissez-moi vous dire que je serai en rendez-vous !

Je suis aussi allée voir Kate Morton… parce que je me suis laissée convaincre par Pretty Books de découvrir cette auteure (avec elle ?) et que sa présence en France était suffisamment exceptionnelle pour que je ne la laisse pas passer ;) Je suis donc repartie avec un exemplaire de La Scène des souvenirs dédicacé :D Lecture à venir !
Fiona m’a également réconciliée avec Agnès Ledig que j’avais trouvée distante au Salon du Livre. Elle a finalement pris énormément de temps pour discuter avec nous, nous avons parlé de ses romans, de ses habitudes de travail, et voilà qui m’a donné très envie d’ouvrir ses livres qui sont tous dans ma PAL. :)

Puis j’ai également croisé Jean-Paul Didierlaurent, avec Le Liseur du 6h27 que j’avais reçu de la part de Bénédicte et que je n’ai toujours pas lu d’ailleurs ! Un auteur plutôt surpris par l’étendue de la blogosphère et de ses mystérieux pouvoirs… ahah :)

Et enfin, la journée s’est terminée avec David Nicholls ! Un auteur que j’attendais avec impatience même si, en réalité… je ne l’ai jamais lu (j’avoue tout !!!). Un jour est dans ma PAL depuis une éternité et c’était l’occasion de lui donner un petit coup de boost. Un auteur d’une gentillesse incroyable, avec qui (une fois n’est pas coutume) j’ai discuté couvertures de livres :).

***

En bref, j’ai passé deux très bonnes journées à ce petit salon que je privilégierai désormais au Salon du Livre de Paris. J’étais contente de partager ces moments avec Pretty Books, et je ne suis pas prête d’oublier ces moments. Merci St Maur, merci les auteurs, et merci les maisons d’édition pour ces très jolis souvenirs ! <3
Et vous, y étiez-vous ? Qui avez-vous vu ?

La Parisienne

Publicités