THE_SCORE_COUV_A_PLAT_DEF.indd

The Score,
Elle Kennedy

La série Off Campus m’a séduite depuis cet été, et je suis depuis fidèle au rendez-vous de chaque nouvelle sortie. J’ai adoré The Deal et The Mistake, et je ne m’attendais pas à pouvoir aimer et être à nouveau surprise avec le troisième tome. Et heureusement pour moi, je m’étais bien trompée sur le sujet ! 

Le résumé

Allie Hayes est en mode crise. Elle n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d’une rupture qui lui a brisé le coeur. Ce qui est certain, c’est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d’un soir du hockeyeur. Il va falloir qu’il en fasse un peu plus que d’habitude pour la faire céder.
Dean obtient toujours ce qu’il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles… C’est un homme à femmes, et il n’a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu’à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu’elle veut être son amie ! Non. C’est lui qui décide du déroulement des choses et il n’est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu’il se demande s’il n’est pas temps d’arrêter d’enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour.

Mon avis

Chaque fois que je referme un tome de Off Campus, je me dis que la suite ne pourra jamais être à la hauteur. Et chaque fois, Elle Kennedy me surprend et me fait démentir mon affirmation. The Score me démontre une fois de plus que j’ai eu tort de penser aussi vite.
Je suis totalement sous l’emprise de la confrérie des hockeyeurs de la série Off Campus. J’ai rarement autant aimé une saga de romance ! 

The Score, c’était une bouffée d’air frais dans une période difficile en lectures. En ce moment, je me lance dans de longs romans, et je ne suis pas toujours passionnée (j’ai beaucoup de mal avec Le Premier Miracle de Gilles Legardinier, que je continue à lire en parallèle). Je n’aime généralement pas lire deux livres en même temps, mais lorsqu’une lecture s’avère difficile, il me faut une échappatoire pour ne pas sombrer dans la panne. Donc : merci The Score, tu es tombé à point nommé.

Garett a mis la barre très haut, niveau perfect book boyfriend. Ensuite, Logan est arrivé et a ébranlé mes certitudes. Avec Dean, nous abordons un autre aspect de la personnalité commune à tous les joueurs de hockey partageant cette colocation. J’étais curieuse de voir comment Elle Kennedy allait faire accepter au lecteur le « bouleversement » dans la vie de Dean, réputé pour passer la nuit avec de nombreuses conquêtes, et sans jamais renouveler plus d’une fois l’expérience avec la même personne. Finalement, c’est par une addiction sexuelle à Allie qu’elle intègre l’histoire d’amour, et ça m’a somme toute semblé plutôt réaliste, finalement.
De même, à chaque nouvelle histoire, Elle Kennedy met l’accent sur un nouveau personnage féminin fort, et ce qui s’est révélé vrai une fois de plus avec Allie. J’ai beaucoup aimé son caractère, et je me suis beaucoup retrouvée en elle.

Par ailleurs, la grosse plus value de The Score par rapport aux deux tomes précédents, c’est l’humour !! Bien sûr, il y en avait quelques soupçons à droite à gauche dans The Deal et The MistakeMais avec Allie et Dean, Elle Kennedy s’est vraiment lâchée sur les situations cocasses, à tel point que j’en riais toute seule devant mon livre. Je pense notamment à la scène de la baignoire, ou à la métaphore de l’imprégnation… De grands moments qui permettent à The Score de se démarquer dans l’univers pourtant souvent cliché de la romance !

Et attention : l’humour n’empêche pas à ce tome d’avoir une profondeur qui est, de même, plus aboutie que dans les deux précédents opus. Je ne m’attendais pas à cette fin, mais alors vraiment pas. Et j’ai aimé être surprise de cette façon, avec Beau comme avec Tucker.

En conclusion

Encore une réussite pour la série Off Campus avec ce troisième tome ! Un opus plus fort, plus drôle, et plus profond que les précédents qui m’a totalement convaincue. Voilà une série que je recommande encore et toujours à tous les amateurs de romance, elle fait clairement partie de mes préférées !

Notation 6 Je recommande

La Parisienne

Publicités