la-peur

La Peur,
Stefan Zweig

L’une des choses que je préfère dans ma vie parisienne, vous le savez, c’est la possibilité infinie qui s’offre à moi en matière de spectacles, de pièces de théâtre, de sorties culturelles. J’avais repéré l’affiche de La Peur, dans le métro me semble-t-il, ou peut-être dans la presse… Et j’avais entendu beaucoup de bien de cette pièce. Aussi, je n’ai pas hésité lorsque l’on m’a proposé d’aller la découvrir par moi-même.

La Peur est une nouvelle de Zweig que je ne connaissais pas. D’ailleurs, si Zweig est un auteur connu, je n’ai pour ma part jamais lu aucune de ses oeuvres (mais je compte bien me rattraper).

la-peur-5

Dans cette pièce, la vie du couple qui est mis en scène est plutôt banale : un mari happé par son travail, une femme au foyer fatiguée de son rôle et qui cherche désespérément l’attention de son homme. À force de se faire envoyer balader, pourtant, cette femme commet une faute irréparable qui va la hanter et même la pourchasser, à la fois physiquement et psychologiquement.

la-peur-3

J’ai lu quelque part que cette pièce pouvait s’assimiler à une ambiance de film Hitchcockien, et je dois avouer que je suis totalement d’accord avec ce parallèle. L’implacable machine du destin est en route et personne ne peut l’arrêter. Les personnages s’emprisonnent dans leurs mensonges et leurs états d’âme sans aucune porte de sortie. Plusieurs hypothèses se tissent. Et quand on croit tout connaître, tout comprendre… la scène prend un tour inattendu et l’on ne sait plus vraiment distinguer le bien du mal.

J’ai aimé cette mise en perspective des sentiments humains : parfois, par amour, nous prenons des décisions irrationnelles. Où est le sens de la justice ? Qui a tort, qui a raison ? Certainement aucun des deux. Et on comprend ces personnages, leurs défauts nous semblent crédibles, leurs actions également.

la-peur-2

Pour ce qui est du jeu des comédiens, j’ai tout simplement été bluffée par le talent de nos trois acteurs. Chacun est parfait dans son rôle, j’étais glacée par leur capacité saisissante à nous happer dans l’intrigue.
La mise en scène est assez minimaliste, mais intelligente et compréhensible. Il n’en faut pas plus.

En conclusion

J’ai adoré cette pièce. Du scénario à la mise en scène, en passant par le jeu des comédiens… je ne peux que vous recommander cette sortie théâtre que j’ai trouvée incroyable. On en sort retourné !

Notation 6 Je recommande

La Parisienne

Publicités