Hello Readers ! 

Cette année, pour la première fois, je suis allée au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil. Assez étonnant de me rendre compte que je n’y étais encore jamais allée, surtout en tant que « professionnelle du livre », mais c’est maintenant chose faite et je peux assurément vous affirmer qu’il fait partie de mes salons préférés avec celui de St Maur en poche.

Le programme de ma venue était très chargé, et j’avais peur de ne pas pouvoir rencontrer tous les auteurs qui figuraient sur ma liste. Finalement, je me suis seulement épargnée plus de deux heures d’attente pour Christelle Dabos en abandonnant l’idée de lui faire dédicacer Les Fiancés de l’hiver, et je ne regrette pas vraiment cette décision qui m’a permis de flâner dans les allées du salon le dimanche.
Fiona et moi avions également eu la brillante idée de rencontrer Rebecca Donovan chez Gibert Jeune vendredi (je lui ai fait dédicacer mon exemplaire de Et si… et j’en ai profité pour acheter Ma raison de vivre, qui était dans ma WL depuis une éternité !). Et cette décision s’est révélée excellente : nous avons pu discuter longtemps avec l’auteure, alors qu’à Montreuil l’attente était manifestement très longue.

***

Tout d’abord, ma visite à Montreuil a commencé par un petit déjeuner sur le stand de Michel Lafon. J’ai pu recevoir les épreuves de leur prochaine parution, Inaccessibles, que je suis curieuse de découvrir.

Première auteure sur ma liste de dédicace : Clémentine Beauvais. Je souhaitais la rencontrer pour lui dire à quel point j’avais aimé Songe à la douceur, cette petite pépite indescriptible. Je suis heureuse d’y être allée tôt dans la matinée, car j’ai pu discuter et échanger avec elle, il y avait peu de monde sur son stand contrairement à l’après-midi. J’ai ainsi appris que mon prénom était son deuxième prénom, et nous avons échangé autour de ça. J’ai trouvé Clémentine Beauvais d’une très grande gentillesse, et je souhaitais acheter Les Petites Reines l’après-midi mais l’attente m’a fait renoncer, pardon Clémentine ! Je le lirai un jour quoiqu’il arrive.

img_0972

***

Après ma rencontre avec Clémentine Beauvais, j’ai flâné quelque peu dans le salon puis me suis arrêtée sur le stand de Gallimard Jeunesse pour attendre l’arrivée de Timothée de Fombelle. J’ai acheté Tobbie Lolness il y a quelques temps et je souhaitais le lui faire dédicacer, ainsi que l’exemplaire que j’ai offert à ma petite cousine l’an dernier. François Place, l’illustrateur, était juste à côté et j’ai donc également pu les lui faire signer !

img_0977

***

Troisième auteur, et celui qui m’aura certainement demandé le plus de patience : Victor Dixen ! Personne n’a échappé au phénomène Phobos, et je souhaitais rencontrer l’auteur de ce roman qui a tant fait parler de lui pour lui faire dédicacer mon exemplaire du tome 2, que je n’ai pas encore lu. J’ai patienté 2h30 environ avant de pouvoir le rencontrer, j’ai cru baisser les bras mais finalement j’ai pris mon mal en patience.

img_0988

***

Je ne voulais évidemment pas quitter le salon sans aller dire bonjour à Marie Vareille, une auteure que j’aime beaucoup et qui fut également Lectrice Charleston ! Je croise souvent Marie à des événements organisés par les éditions Charleston, mais je n’avais jamais eu l’occasion de lui faire dédicacer son roman que j’avais adoré, Je peux très bien me passer de toi. Le mal est désormais réparé, et j’attends avec grande impatience sa prochaine parution ! Je ne désespère pas non plus d’un jour tomber sur son premier livre, Ma vie, mon ex, et autres calamités, que j’aimerais beaucoup découvrir mais qui est malheureusement introuvable…

img_0998

***

Après Marie, je tenais ABSOLUMENT à rencontrer Arnaud Cathrine car, vous le savez, À la place du coeur est mon dernier coup de coeur en date, et il est très frais. J’avais énormément de questions à lui poser et beaucoup de choses à lui dire ! Il a répondu à tout ce que je souhaitais savoir et je l’en remercie, j’étais notamment très curieuse au sujet de cette saison 2 qui sortira en mars prochain. Bref, Arnaud Cathrine était l’auteur que j’attendais avec le plus d’impatience sur ce salon, et c’est probablement ma plus belle rencontre !!

img_1005

***

Et enfin, la dernière rencontre totalement improvisée : Sophie de la Villefromoit ! Je remercie Cassandra sans qui je ne me serais pas attardée sur le travail de cette illustratrice, qui est pourtant incroyable. Je ne regrette pas ma petite folie qui m’a poussée à acheter Les Fées de Cottingley, mon premier roman illustré : l’objet en lui-même est magnifique, et je ne vous parle même pas de la dédicace… je vais plutôt vous la montrer, vous en conviendrez par vous-même !

img_1006

img_1008

***

Dimanche, nous sommes joyeusement retournées au salon. Mon objectif était Christelle Dabos mais… finalement, je ne suis pas allée la voir, comme vous le savez déjà. En accompagnant Fiona de stands en stands, j’ai craqué pour deux romans d’Annelise Heurtier dont l’un était déjà dans ma WL. J’ai rencontré une auteure engagée dont le discours m’a beaucoup séduite, et je suis très heureuse de l’avoir découverte. Je suis sûre que mes deux lectures seront très riches.

img_1016

***

Voici donc le joli butin de ce salon. Encore une fois, les salons sont des lieux d’échange et de rencontres, je suis très heureuse d’avoir pu discuter à la fois avec des auteurs merveilleux et des lecteurs passionnés. Merci à tous ceux que j’ai croisés (j’ai peur d’en oublier alors pardon, ce n’est pas volontaire) : Jessica, Béa, Emmanuelle, Mylène, Sophie, Karen, ma petite Marine, Christel, Léa, Djihanne, Ivana, Alison…

img_1027

Et vous, qu’avez-vous rapporté de Montreuil ?
La Parisienne

Publicités