Culottées, tome 1
Pénélope Bagieu

Pénélope Bagieu est une dessinatrice que j’aime beaucoup, j’avais d’ailleurs lu son roman graphique California Dreamin qui m’avait beaucoup plu. Elle était l’auteure que je souhaitais le plus rencontrer au Festival d’Angoulême, puisque j’avais très envie de découvrir son ouvrage féministe Culottées, qui met en avant des destins de femmes parfois oubliées. Un immense merci à mon amie Diane du blog Livres de filles pour ce cadeau.

Le résumé

Quinze récits mettant en scène le combat de femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Margaret, une actrice hollywoodienne, Agnodice, une gynécologue de l’Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d’exercer sa profession, Lozen, une guerrière et chamane apache, etc.

Mon avis

Cette bande dessinée est une petite pépite à savourer lentement, ou à dévorer d’un seul coup (comme ce fut mon cas). Présenté sous forme de quinze histoires courtes relatant des destins de femmes exceptionnelles, ce livre très instructif m’a appris énormément de choses, et rien que pour cela, je suis très heureuse de l’avoir découvert.

pene

Comme je me suis rendue à Angoulême pour le festival de la bande dessinée, j‘ai pu échanger un peu avec l’auteure (que j’ai d’ailleurs eu la chance de revoir quelques jours plus tard sur Paris), et lui poser toutes les questions qui me venaient à l’esprit. D’où lui est venue cette idée ? Comment a-t-elle découvert toutes ces femmes ? Qu’est-ce qui lui a donné envie de les mettre en avant ? La réponse est simple : ne pas oublier les femmes qui ont fait l’histoire. Parfois, le hasard des voyages l’a menée jusqu’à certaines, pour d’autres, c’est simplement le bouche-à-oreille…

pene

Les époques sont variées, à l’image de ces femmes qui ont chacune leurs particularités : de celles qui guident leur pays à travers la politique à d’autres qui brillent par leur talent ou leur courage. Un livre varié et hétéroclite, à l’image de ces femmes !
J’ai particulièrement aimé l’histoire de Joséphine Baker, dont j’ignorais une bonne partie, et celle des Mariposas, ces soeurs résistantes qui m’ont impressionnée.

pene

Voilà qui m’a donné envie de me plonger dans le deuxième tome de Culottées, qui vient justement de paraître !

En conclusion

Cette bande-dessinée est pour moi indispensable et incontournable, pour toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir de grands portraits de femmes qui ont fait l’histoire. Traité avec humour et profondeur, Culottées est selon moi une belle réussite. Il me tarde de découvrir la suite !

Notation 6 Je recommande

La Parisienne

Publicités