71lix83till

J’aurais adoré être ethnologue,
Margaux Motin

Margaux Motin est une illustratrice que j’aime suivre et que j’affectionne particulièrement, même si je n’ai pas réellement découvert ses titres dans l’ordre. Passons. Il n’empêche que ses posts sur les réseaux sociaux me font souvent rire, et que je prends plaisir à découvrir ses dessins que je trouve très beaux. Un immense merci à ma copine Béa qui m’a offert cette bande dessinée dans un colis destiné à me remonter le moral (tu es la meilleure ma bichette !).

Le résumé

Ce livre décrit de façon humoristique les aventures parentales, professionnelles et ‘modesques’ de Margaux Motin : cette trentenaire doit menée de front sa vie de femme mariée à un fan de jeux vidéo qui ne comprend décidément rien à la mode, son rôle de jeune maman d’une petite fille adorable mais envahissante, et sa carrière d’illustratrice freelance décontractée mais désespérément solitaire. La chronique tendre et drôle d’une femme moderne.

Mon avis

71ethcphrel

Je suis toujours très embêtée lorsque je commence la chronique d’un roman graphique ou d’une bande dessinée, car je ne sais pas toujours quoi dire en dehors de « J’ai beaucoup aimé, le dessin me fascine parce que je suis une quiche en dessin et que tout ce qui ressemble de près ou de loin à une forme reconnaissable relève pour moi du prodige, découvrez cette BD sans plus tarder » ! Pour ce qui est de la constructivité (ce mot existe-t-il seulement), il faudra repasser. Car cette chronique risque fort de ne pas échapper à la règle.

71zjtnwqqbl

J’adore Margaux Motin. Je la trouve bourrée d’humour, j’aime son coup de crayon, j’aime son quotidien dans lequel elle nous plonge (même si parfois je ne suis pas tout à fait en phase avec elle), et je me bidonne souvent devant les situations qu’elle nous présente.

Ce tome-ci ne fait pas exception à la règle, et il était vraiment parfait pour passer un moment détente, exactement comme j’en avais besoin. Alors merci Béa, tu as vraiment très bien choisi ! Et je prendrai plaisir à refeuilleter cette BD à l’avenir. Je pense que je la prêterai également à des amies ou à ma mère, qui pourront se retrouver dans pas mal de situations… comme à peu près toutes les femmes !

motin

En conclusion

Je passe toujours d’excellents moments en compagnie de Margaux Motin, et cela s’est encore vérifié avec ce tome. Une bonne dose de rire qui nous fait nous sentir mieux ! J’ai vraiment adoré.

Notation 6 Je recommande

La Parisienne

Publicités