À la grande question : pour ou contre la liseuse ? Tout le monde a sa propre réponse. Aujourd’hui, je voulais partager mon expérience avec vous.
On oppose souvent la liseuse au livre papier. Pour moi, ce sont loin d’être deux entités antinomiques. Ce n’est pas parce que j’ai appris à lire en numérique que je délaisse le papier, bien au contraire : lorsque j’aime un roman numérique, je me le procure en papier pour l’exposer dans ma bibliothèque.

Cela fait presque deux ans que j’ai acheté ma première liseuse, qui était déjà une Kobo. Et si j’ai sauté le pas, c’était pour deux raisons : d’une part, la lecture de manuscrits (parce que recevoir un document Word imprimé en A4 qui fait 500 pages… non merci, je pense à la planète !) ; et d’autre part… LES VACANCES ! Vous qui lisez ces lignes, je suis sûre que vous connaissez la galère des départs en vacances, des livres à emmener (et surtout à porter !!), et de la frustration de TOUJOURS vouloir lire celui qu’on a laissé chez soi ! Avec la liseuse, c’est pratique : gain de place, gain de poids, gain en praticité…

J’ai récemment été sélectionnée par Kobo pour devenir leur Ambassadrice : j’ai eu la chance de recevoir leur dernier modèle, la Kobo Aura H2O, pour pouvoir la tester et vous en parler ici. En échange de cela, je me suis engagée à poster des clichés de ma liseuse dans les rues de Paris, car bien évidemment… ma Kobo ne me quitte pas, et c’est bien là tout son avantage !

Ce modèle est légèrement plus grand que celui que j’avais auparavant, et si j’ai été déstabilisée au début lorsque je tenais les deux en mains, je m’y suis rapidement faite. Finalement, c’est bien pratique ! J’ai l’impression de tenir un livre semi-poche et c’est un format que je trouve très agréable. Le grand écran me permet également de disposer davantage de texte, de faire défiler les pages moins vite, et donc de gagner du temps de lecture !
Le plus de mon modèle, c’est sa résistance à l’eau. Et oui ! À moi la piscine et les bains AVEC ma liseuse, sans crainte d’éclaboussures ! C’est un vrai avantage, je ne l’ai pas encore pleinement exploité pour le moment, mais c’est idéal pour moi qui l’utilise beaucoup en vacances.

Pour moi, la liseuse, avec mon mode de vie et mes nombreux déplacements, que ce soit en province le week-end, à l’étranger en vacances, ou tout simplement dans Paris… c’est devenu un indispensable, et je ne saurais pas m’en passer !

Et vous, avez-vous sauté le pas de la lecture numérique ?
La Parisienne

Publicités