Qui ment ?
Karen M. McManus

Je dois vous avouer que je n’avais absolument pas entendu parler de ce roman à paraître avant de me rendre à une rencontre organisée par les éditions Nathan. Mais ce jour-là, plusieurs copinettes présentes m’ont parlé du roman et me l’ont conseillé, si bien que j’étais très curieuse de le lire, évidemment. Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

Le résumé

5 lycéens – 1 mort – 4 suspects. Tous ont un secret à préserver. Qui ment ?

Mon avis

Le principal intérêt de ce roman repose sur les secrets qui cherchent à préserver chacun des lycéens qui prendra successivement la parole. On pourrait croire qu’il va s’agir d’une enquête, et que le lecteur tournera les pages pour découvrir qui est l’assassin, mais en réalité cette question demeure secondaire, car ce qui importe réellement, ce sont les liens qui vont progressivement se tisser entre les héros, et les révélations qui vont en découler.

Au début du roman, j’ai eu du mal à distinguer les quatre personnages car je n’étais pas suffisamment attentive à la narration. Chacun des quatre suspects présente néanmoins un trait de caractère qui nous permettra de le différencier des autres : Bronwyn est la première de la classe, Addie est la fille populaire mais totalement effacée par son petit-copain, Cooper incarne le sportif adulé, quant à Nate… c’est le bad boy. Ce sont ces aspects de leur personnalité qui va aiguiller l’enquête, et nous permettre progressivement de découvrir ce qu’ils cachent.
J’ai beaucoup aimé cette psychologie travaillée d’adolescents parfois mal dans leur peau, subissant souvent beaucoup trop de pression pour leur âge. Ils sont tous différents mais pourtant, au lieu de se détester et de se soupçonner, ils vont apprendre à se connaître, à se faire confiance, et vont petit à petit découvrir la vérité par eux-mêmes. Car s’il fallait faire confiance aux médias, ou aux enquêteurs…

J’ai aimé cette critique de la médiatisation malsaine de ce genre de drame. Nous vivons dans un monde qui court à l’information, à l’exclusivité, et qui oublie souvent de respecter les droits des humains qui entourent ces tragédies. Quant à la présomption d’innocence, elle est bien souvent balayée, et les coupables sont tout désignés.

Ma déception vient probablement du dénouement… que j’ai très vite compris, finalement. Certains indices sont semés au début du roman, et j’en avais saisi un très vite. La révélation finale ne m’a donc pas du tout surprise, et c’est dommage. Ce roman n’en demeure pas moins une bonne lecture que j’ai appréciée, et qui m’a fait passer un très bon moment : preuve en est, il n’était absolument pas dans ma liste de lectures prioritaires, et son séjour dans ma PAL ne fut pourtant que de courte durée.

En conclusion

Qui ment ? est une bonne lecture young adult qui, sous des allures de thrillers, apprendra à son public à être attentif aux détails et indices semés tout au long de la narration. C’est un roman qui se lit très rapidement, mais qui ne m’a cependant pas surprise car j’ai très vite compris la chute. Il m’a cependant fait passer un bon moment, et c’est exactement ce que j’en attendais.

La Parisienne

Publicités