La culpabilité. Vous savez ce que c’est. Ce sentiment intense et puissant qui vous fait vous sentir si mal que vous préférez vous dissimuler la tête dans le sable comme une autruche plutôt que d’affronter la situation.

C’est exactement ce que je ressens ces derniers temps lorsque je pense au blog. J’ai tellement envie de reprendre mes articles, mais je n’ai tellement rien à dire, tellement je lis peu. Et plus le temps s’accumule, plus la culpabilité grandit, et moins je trouve le courage de m’y remettre.

Ma vie change. Le temps que j’ai à consacrer à mes activités préférées également. Alors je me retrouve en mal d’inspiration, en mal de lectures, fatiguée, chargée mentalement de tout ce à quoi je dois penser, à la montagne de tâches qu’il me reste à accomplir avant de me libérer de l’espace mental.

Alors je profite d’un bref instant de répit dans mon emploi du temps de ministre pour vous dire que je ne vous oublie pas, que je continue à lire, et que je reviendrai bientôt.

Parmi mes dernières lectures (car oui, quand même, c’est de cela dont il est question ici normalement) : une relecture du tome 6 de Harry Potter, un premier roman issu d’une nouvelle collection à paraître en janvier, un roman de Noël qui fait un bien fou, et un recueil de contes collectif pour le Club de Lectures Féministes.

En tout cas, soyez rassurés. Je ne vous oublie pas. J’ai juste… d’autres préoccupations.
Je reviendrai quand le temps ne me manquera plus et quand l’inspiration sera là. D’ici là, prenez soin de vous !

La Parisienne