Serre-moi fort
Claire Favan

Je n’ai absolument aucune idée de comment ce roman est arrivé dans ma Pile à Lire. Il me semble qu’il m’a été offert pour mon anniversaire, si la personne concernée se reconnaît… qu’elle se manifeste ! Je recherchais une lecture simple et efficace pour me sortir de ma pane de lecture, et je suis tombée sur ce roman dans ma bibliothèque que je me suis donc empressée d’ouvrir.

Le résumé

 » Serre-moi fort.  » Cela pourrait être un appel au secours désespéré. Du jeune Nick, d’abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l’incertitude et l’absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l’Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité. Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l’enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d’une rare violence…

Mon avis

Je ne savais pas réellement à quoi m’attendre avec cette lecture. J’ai ouvert ce roman un peu par hasard, sans aucune attente et c’est ce qui a rendu ce moment aussi… marquant. Je ne m’attendais absolument pas à un livre de cet acabit.

Le roman se divise en deux parties très distinctes : la première semble assez « classique » dans le cheminement traditionnel d’un thriller. Efficace, mais peu original, si l’on omet la fin qui nous plonge dans un suspense insoutenable, et qui nous donne terriblement envie de découvrir la suite.
Quant à la seconde partie, elle m’a nettement plus surprise, c’était très éloigné de ce à quoi je m’attendais, et cela a réussi à susciter chez moi des sentiments très contradictoires : de la surprise, du dégoût, des hauts le coeur même parfois (ok, je sais, ce n’est pas un sentiment, mais tout de même) et… après tout, n’est-ce pas ce que l’on attend d’un thriller ?

Claire Favan a un talent indéniable pour nous plonger au coeur d’une intrigue passionnante malgré son apparente simplicité. Elle kidnappe l’attention du lecteur pour ne plus la lâcher jusqu’à la dernière page. J’ai été agréablement surprise par l’efficacité redoutable de son écriture, malgré une violence un peu trop omniprésente à mon goût.

J’ai beaucoup aimé ce dénouement. Même si la violence des propos de l’autrice n’était, à mes yeux, pas justifiée, je sais que c’est un roman marquant que je ne suis pas prête d’oublier.

En conclusion

Ce roman marquera mon esprit pour plusieurs années, j’en ai la certitude. J’ignore ce à quoi je m’attendais en l’ouvrant, mais certainement pas à ce que j’y ai découvert. Âmes sensibles, s’abstenir, car ce thriller vous marquera profondément. J’ai aimé être surprise par cette histoire, et je continuerai à lire l’autrice avec plaisir. A découvrir, mais en gardant à l’esprit le caractère très violent de certaines scènes.

La Parisienne