Une merveilleuse histoire du temps, Affiche
Une merveilleuse histoire du temps, Affiche

.
.

Une merveilleuse histoire du temps,
Ma note : 16/20

Ce film m’attirait depuis sa sortie, notamment en raison de sa magnifique affiche. Je suis très contente d’avoir pu mettre à profit mes longues heures d’avion lors de mon départ en vacances pour pouvoir le visionner.

Mon résumé

Biopic de la vie de Stephen Hawking, Une merveilleuse histoire du temps revient sur la véritable histoire d’amour du célèbre physicien, en abordant bien évidemment la thématique de sa maladie neurologique dégénérescente.

Mon avis

Vous le savez probablement, je l’ai déjà dit, je n’aime pas beaucoup les biopics, encore moins lorsque le protagoniste est encore en vie. Néanmoins, j’étais vraiment très curieuse d’en apprendre davantage sur la vie de Stephen Hawking que j’avais découvert dans The Big Bang Theory, je l’avoue avec honte… Je n’ai pas été déçue par ce film, sauf peut-être en ce qui concerne le dénouement, mais c’est la réalité des faits qui le veut !

une-merveilleuse-histoire-du-temps-de-james-marsh-11335952dptzk

Outre la très jolie bande son et le fabuleux esthétisme de ce film, j’ai été littéralement impressionnée par la performance d’Eddie Redmayne. Il faut déjà dire que son sourire et ses fossettes m’ont fait fondre tout le long du film, mais sa performance est à couper le souffle ! Même plusieurs semaines après mon visionnage, je ne peux m’empêcher d’y repenser. Tout simplement incroyable.
La femme de Stephen Hawking, interprétée par Felicity Jones, m’a parue crédible dans le rôle de l’étudiante, bien moins dans celui de la mère de famille. Il faut dire que les années passent sans que l’ombre d’un vieillissement ne pointe sur la peau parfaitement lisse de son visage.

PHO3aa16484-a091-11e4-af07-020dd17108e7-805x453

Une merveilleuse histoire du temps transpire d’un amour qui progressivement s’évapore pour laisser tout le poids du devoir et de l’engagement prendre place, et c’est avec le coeur infiniment serré que l’on assiste impuissants au spectacle qui se joue devant nos yeux.
Mention spéciale au titre français que je trouve bien plus poétique que l’original Theory of everything, deux clins d’oeil au scientifique.

En conclusion

film-merveilleuse-histoire-temps-eddie-redmayne-felicity-jones-francesoir_2Quelle incroyable performance pour ce film si touchant ! J’en ressors bluffée par l’interprétation d’Eddie Redmayne. Je regrette simplement le dénouement qui n’aura pas satisfait mon coeur romantique mais qui, hélas, répond aux besoins de vérité…

La Parisienne

Publicités