les-animaux-fantastiques

Les Animaux Fantastiques

Les Animaux Fantastiques, c’est probablement LE film que tout le monde attendait le plus cette année. En tout cas, tout Potterhead digne de ce nom j’imagine, moi en première ligne.
J’étais assez sceptique lors de l’annonce de la sortie de ces films, et plus encore lorsque j’ai appris qu’il y en aurait cinq au total. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, et de ce fait, je n’avais aucune attente. C’est probablement la raison pour laquelle j’ai tant apprécié ce moment de cinéma.

fb

Instant confession : je suis totalement raide dingue d’Eddie Redmayne. Voilà, c’est dit, je craque sur cet acteur depuis son interprétation de Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps. Ses fossettes me font totalement fondre, son regard, son sourire, tout. C’était ma petite minute fangirl.
En dehors de cet acteur fantastique, j’ai été séduite par la grande majorité du casting. Pour un film de cette envergure, je m’attendais à ce qu’il n’y ait pas de visages médiatiques en tête d’affiche, un peu comme pour Harry Potter (ou du moins, c’est l’impression que j’avais eue à l’époque, car avec le recul je me rends compte que quelques acteurs étaient déjà connus). C’est la raison pour laquelle j’ai été très déçue de retrouver Colin Farell, puis Johnny Depp (dans le rôle du même homme, faut le dire en passant)… C’est vraiment, vraiment, vraiment dommage. Mais ça, c’est purement subjectif et personnel.

fantastic-beasts-niffler

Comme la plupart d’entre vous, j’ai rapidement accroché à l’univers. On retrouve le monde magique construit à partir d’Harry Potter, mais l’intrigue et la temporalité sont suffisamment éloignées pour que le parallèle s’arrête là. C’était un pari risqué et difficile : comment faire autre chose que du Harry Potter à partir de Harry Potter ? Et pourtant, c’est pour moi réussi, car je n’ai pas replongé dans Poudlard – Voldemort – les Détraqueurs, tout ça.

fantastic-beasts-bowtruckle

Ici, il est question d’autres choses : d’animaux, évidemment. Et puis, du monde magique qui est mis en danger en pouvant potentiellement être révélé aux Non-Maj. Et il y a cette affreuse bête inconnue qui sévit, aussi. Tout est très bien mis en scène, j’ai adoré.

Esthétiquement, le film est à nouveau très réussi. Je suis allée le voir en 3D, et moi qui déteste ça habituellement, j’y ai presque pris plaisir. En fait, la 3D s’y justifie vraiment, l’esthétisme s’y prête bien.

eddie-redmayne-in-fantastic-beasts-and-where-to-find-them1

En conclusion

J’ai vraiment adoré ce film, malgré mon scepticisme de départ. J’ai accroché à l’intrigue tout comme à l’esthétique et aux personnages. Je serai évidemment au rendez-vous pour les prochains !

Notation 6 Je recommande

La Parisienne

Publicités