9782265098961La Balade des pas perdus,
Brooke Davis

Dès que j’ai vu la couverture de La Balade des pas perdus, j’ai eu l’envie de le voir rejoindre ma bibliothèque ! Je remercie Fleuve Editions de m’avoir donné cette chance :)

Mon résumé

A 7 ans, Millie a déjà vu beaucoup de Choses Mortes. D’ailleurs, elle les collectionne dans son livre des Choses Mortes qu’elle a commencé après la mort de son papa. Quelques temps après cet événement, sa maman l’emmène dans un supermarché où elle oublie de venir la récupérer. Aidée de Karl et d’Agatha, Millie décide de partir à sa recherche, quitte à traverser toute l’Australie s’il le faut…

Mon avis

Quelle magnifique couverture, vous ne trouvez pas ? Je la trouve merveilleuse. Et ce titre ! Plein de promesses. Très poétique, exactement comme j’aime. Parfait pour me plaire.

Dès les premières pages, on fait la connaissance de Millie, une petite fille très forte et haute en couleurs que j’ai tout de suite appréciée. Elle est incroyablement attachante, j’ai vraiment été très touchée par sa façon de laisser des messages à sa maman pour qu’elle la retrouve. Ce contraste entre sa naïveté et sa lucidité au sujet de la mort lui valent d’être un personnage unique.
Viennent par la suite Karl et Agatha, deux « vieux » un peu usés et qui vivent en décalage du reste du monde. Agatha m’a fait rire, j’ai d’emblée été prise de sympathie pour elle. Elle incarne la parfaite petite dame aigrie que les années ont abîmée. Elle déteste tout le monde, et par dessus tout, elle se déteste elle-même. Sa rencontre avec Millie va transformer sa vie.

Leur rencontre, entre jeunesse et maturité, m’a bouleversée, j’ai aimé les liens qui se sont tissés progressivement entre eux, leur franc-parler, leur caractère. Je leur ai trouvé quelque chose de touchant. Chacun a finalement été abandonné à sa façon, et cherche à combler un vide. A travers leur road-trip un peu loufoque pour retrouver la maman de Millie, ils vont en apprendre un peu plus sur eux, sur le monde qui les entoure, et sur ce qu’ils attendent vraiment de la vie.

Malheureusement, si je me suis rapidement attachée aux personnages, j’ai par la suite été très déçue de la tournure des événements. Attention SPOIL : Je n’ai pas très bien compris pourquoi Karl le Dactylo et Agatha tombaient amoureux. Je ne vois vraiment pas ce que ça ajoute à l’intrigue, pour moi ce n’était vraiment pas nécessaire. C’est même dommage. J’aurais préféré un trio éternellement drôle plutôt qu’une touche si prévisible de romantisme inapproprié.

En conclusion

Malgré un début prometteur et des personnages adorables, j’ai fini par me détacher totalement de l’intrigue qui m’a semblée factice et qui a perdu de son authenticité et de son originalité. Le dénouement m’a paru inachevé, inabouti, et malgré l’attachement que je portais aux protagonistes, je me suis lassée et suis restée sur ma fin. Dommage !

3 A ranger dans la biblio

La Parisienne

Publicités