Ceci n’est pas qu’une comédie romantique,
Julie Grêde

Julie Grêde est une auteure que j’ai découverte avec son roman Superglu pour coeur brisé, qui m’avait fait beaucoup rire, et avec lequel j’avais passé un bon moment. Pourtant, lorsqu’elle m’a proposé son dernier bébé, j’ai un peu hésité. Je lis beaucoup de romances en ce moment et j’ai tendance à me lasser. Bonne joueuse, Julie a accepté de prendre le risque et je tiens donc à la remercier pour son envoi :)

Le résumé

Lorsque Bébé se réveille en sursaut dans un avion qui atterrit au coeur des montagnes enneigées, elle se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère. L’explication est en fait très simple : elle s’est fait retourner le cerveau par sa meilleure amie. La voilà coincée pour deux semaines dans un chalet somptueux parmi des amis trop fêtards, le genre à faire couler le champagne à flots. Tout ce qu’elle déteste. Tout ce dont son coeur cabossé n’a pas besoin. C’est du moins le programme de départ.
Une fois arrivée, Bébé apprend qu’une tempête cloue tous les avions au sol. Qu’elle sera seule dans ce chalet ultra design. Sauf que…
Sauf que derrière la porte, l’ambiance est plus tamisée que prévu, et bien moins solitaire. Un blond aux yeux verts « bientropbeaupourêtrevrai » lui a préparé des Saint-Jacques et l’attend.
Il est décidé à lui faire avouer tous ses secrets.
Peut-être qu’elle va adorer ça.

Mon avis

J’ai commencé ce roman juste après avoir refermé La Perle et la Coquille. Autrement dit, la barre était haute. Pourtant, j’avais besoin d’un petit moment de légèreté après la claque énormissime que je venais de me prendre. Et je dois dire que Ceci n’est pas qu’une comédie romantique a parfaitement rempli sa mission !

Je m’attendais à de la romance, du cliché, de la facilité, et j’avoue que j’en ai eu. Un peu. Mais Julie Grêde a ajouté un petit ingrédient en plus, son arme secrète en quelque sorte, son humour à toute épreuve, et un poil de drame, qui a rendu cette lecture encore plus distrayante que ce que j’imaginais. Bon, sur l’humour, ma seule remarque portera sur ce « miel d’acacia » aussi redondant qu’insupportable à mes yeux. Pardon, mais qui dit ça dans la vraie vie ? Les gros mots, les insultes, on les emploie, ça fait partie de notre quotidien. J’ai toujours trouvé ridicules les gens qui essayaient de les substituer. Bref, c’est une petite discordance qui m’est personnelle.

Je m’attendais à du Dirty Dancing à fond les ballons, il y en a eu un peu. Il faut dire qu’avec un surnom pareil, aussi… L’explication m’a fait rire, je ne l’avais pas venue venir celle-là !
Chaque nouveau chapitre s’ouvre sur une citation extraite de films d’amour cultes, de comédies romantiques que nous connaissons probablement toutes. Il y en a bien deux ou trois que je n’avais jamais vus, je dois dire, mais ce n’est rien. J’ai quand même bien aimé cette petite originalité.

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est que malgré la romance, il n’y a pas de descriptions érotiques à chaque chapitre. Et malgré la facilité (« Je t’aime » au bout d’une semaine, on en parle ? Parce que personnellement, ça me fait flipper et fuir plus qu’autre chose !), il y a du lourd derrière. Nos personnages ont un passé, ils ont vécu une histoire et ont de l’expérience pour aborder cette nouvelle relation.

Ceci n’est pas qu’une comédie romantique incarne pour moi un joli bonbon d’hiver, à lire sous un plaid pour se prélasser des amours des autres. C’est une jolie histoire qui met du baume au coeur et qui fait fondre notre coeur chamallow.

En conclusion

J’ai passé un joli moment inattendu avec Ceci n’est pas qu’une comédie romantique. Voilà un roman qui remplit parfaitement nos attentes, et qui est très bien illustré par sa couverture : c’est le livre parfait à lire au coin du feu, avec un plaid et un chocolat chaud. Si le roman souffre de quelques clichés et facilités, il est néanmoins bourré d’humour, la signature de l’auteure !

Notation 5 A découvrir

La Parisienne

PS : j’ai adoré rejoué à Action ou Vérité. Avouez, c’est le jeu de votre adolescence, non ? ;)

Publicités