016306.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxUn + Une

Vous vous souvenez des Oubliés du dimanche ? Ce roman que j’avais littéralement adoré, et qui fut mon coup de coeur absolu de l’année ? Figurez-vous qu’à la suite de la chronique, j’ai eu la chance d’être contactée par l’auteure elle-même !! Oui, oui, j’ai pris un café avec Valérie Perrin en personne, une auteure tellement gentille qu’elle m’a fait encore plus adorer son oeuvre (si tant est que ce soit possible). Bref, Valérie Perrin est également photographe, et notamment pour le cinéma. Elle m’a proposé d’assister à l’avant-première de son dernier film, Un + Une, et c’est avec grand plaisir que j’ai accepté. Encore merci Valérie, si vous lisez ces mots !

Mon résumé

Antoine est compositeur, et travaille sur la bande originale d’un film indien. Pour s’imprégner de l’histoire et du contexte, il se rend en Inde, où il dîne avec l’ambassadeur de France. Il y rencontre sa femme, Anna, qui entreprend un voyage initiatique dans le but de rencontrer Amma, et d’enfin porter la vie et devenir mère.

Mon avis

Je me suis rendue à la séance de Un + Une à l’aveugle. Sans rien connaître de l’histoire, du contexte, de ce qui allait m’être raconté. Je ne savais pas à quoi m’attendre, je ne savais pas où j’allais être emmenée, et ce fut un agréable sentiment de se laisser guider. 

285523.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Tout au long de ce film, les personnages entreprennent un voyage à travers l’Inde, dans l’espoir de trouver l’amour et les miracles d’Amma, cette prêtresse célèbre dont vous avez probablement tous déjà entendu parler. Antoine et Anna sont radicalement différents : Antoine, très terre à terre, ancré dans la réalité ; Anna tellement inspirée par la spiritualité qu’elle applique comme un guide de vie. Et pourtant, tous deux vont vivre une aventure marquante, ensemble.

584942.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

.

J’ai aimé les notes d’humour qui allègent l’atmosphère plus sérieuse du film.
Cette alliance entre la joie et le drame m’ont fait sourire, et m’ont beaucoup plu, comme vous l’imaginez si vous me connaissez un peu.

.

Les acteurs jouent tellement bien qu’il ne m’a pas été difficile d’entrer dans l’histoire, Jean Dujardin en première ligne. On retrouve un peu de sa lourdeur de Loulou, de ses petits sous-entendus, à ses heures de gloire signées Un gars, une fille ! A ne retenir qu’une image, je conserverais cette allégresse ambiante de héros qui traversent le décor d’un pays inconnu, si chargé d’une culture différant radicalement de la nôtre.

338871.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

En conclusion

Entre la quête spirituelle et le chemin initiatique, Un + Une propose une belle vision de l’amour quoiqu’un peu pessimiste. Une réécriture contemporaine de Juliette et Roméo, à travers une mise en abîme qui rend un bel hommage au travail cinématographique. En un mot : dépaysant !

5 A découvrir

La Parisienne

Publicités