colleen_couv2

Jamais plus,
Colleen Hoover

It ends with us est connu pour être le meilleur roman de Colleen Hoover, d’après tous ses fans outre-atlantique, ainsi que tous ceux à ma connaissance qui l’ont lu en VO. Étant donné qu’elle figure au rang de mes auteures préférées, j’étais évidemment très impatiente de découvrir cette nouvelle romance dont j’attendais énormément. Je suis d’ailleurs ravie de ce titre VF (si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous devez savoir pourquoi).

Le résumé

Lily hasn’t always had it easy, but that’s never stopped her from working hard for the life she wants. She’s come a long way from the small town in Maine where she grew up. She graduated from college, moved to Boston, and started her own business. So when she feels a spark with a gorgeous neurosurgeon named Ryle Kincaid everything in Lily’s life suddenly seems almost too good to be true.
Ryle is assertive, stubborn, and maybe even a little arrogant. He’s also sensitive, brilliant and has a total soft spot for Lily; and the way he looks in scrubs certainly doesn’t hurt. Lily can’t get him out of her head, but Ryle’s complete aversion to relationships is disturbing. Even as Lily finds herself becoming the exception to his no dating rule, she can’t help but wonder what made him that way in the first place.
As questions about her new relationship overwhelm her, so do thoughts of Atlas Corrigan, her first love and a link to the past she left behind. He was her kindred spirit, her protector. When Atlas suddenly reappears everything Lily has built with Ryle is threatened.

Mon avis

Voilà plusieurs heures déjà que j’ai terminé ce roman, j’ai même dormi entre temps, et pourtant… je n’arrive toujours pas à me remettre de cette claque. Je n’ai pas réussi à commencer un autre livre sans avoir fait « le deuil » de l’histoire de Lily Flore. Je suis tout simplement bouleversée par l’histoire que je viens de terminer, et j’espère pouvoir parler avec suffisamment de justesse pour vous dire à quel point ce livre est indispensable, à quel point il FAUT le lire.

Si vous vous êtes intéressés à la parution de It ends with us, vous devez connaître le sujet central de ce roman : il y est question de violences conjugales. Tous autant que nous sommes, nous avons nécessairement un avis sur cette question, et nous tombons souvent d’accord pour dire qu’une femme battue « doit quitter son mari ». Je m’attendais donc à trouver de cela, dans ce roman. Mais c’était évidemment sans compter sur le talent de Colleen Hoover.
Je ne connais pas de meilleure auteure de romance, qui sache aussi bien que Colleen manier les émotions et les sentiments de ses protagonistes, pour les faire ressentir avec autant de justesse à son lecteur. Colleen décrit si bien ce que Lily Flore ressent, que nous nous trouvons comme elle, prise au piège de sa situation, sans comprendre, sans savoir.

Ce que j’ai aimé particulièrement, c’est le fait que Colleen Hoover ne porte aucun jugement. Il y a des personnages, il y a des faits, il y a des éléments qui interfèrent dans leur relation, et en dehors de tout cela, leur situation évolue presque à son insu. C’est ce qu’elle explique, encore une fois, avec beaucoup de justesse dans ses dernières pages, à lire absolument. 

J’aime toujours énormément les personnages de cette auteure, je m’attache beaucoup à eux, comme s’ils étaient réels, comme s’ils faisaient partie de ma vie. Je pense d’ailleurs que certains personnages ne nous quittent jamais vraiment, je me prends souvent à penser à ceux que j’ai beaucoup aimés à certains moments de ma vie, parce que je vis une situation similaire, parce que je me demande comment ils auraient réagi. Je sens que Lily, Ryle et Atlas m’accompagneront longtemps.
Comme à chaque fois que j’ouvre un roman de Colleen Hoover, je m’attends à y trouver quelque chose, et je me laisse surprendre parce que l’histoire prend un court que je n’imaginais pas.

Je ne sais même pas comment vous dire à quel point j’ai aimé Lily, à quel point je l’ai comprise. C’est vrai, je n’ai certainement pas vécu la même enfance qu’elle, je ne me suis pas retrouvée dans la même situation, mais il n’empêche que je me suis mise à sa place avec une facilité déconcertante, et que, comme elle, je me suis sentie perdue et dépassée. Sa force de caractère est incroyable, elle est à la fois fragile et forte. Et j’ai tellement aimé Atlas, aussi… Et Ryle, malgré moi, évidemment. Sans oublier Alyssa… Tous les personnages ont leur rôle à jouer et sont indispensables.
Je n’ai pas pu reposer le roman avant d’en connaître le dénouement, tant j’étais impliquée dans l’histoire de Lily. 

En conclusion

Je sors de cette lecture émue, touchée, bouleversée, sous le choc, hébétée. Beaucoup d’adjectifs, pour une multitude d’émotions par lesquelles Colleen Hoover m’a fait passer au cours de ma lecture, confirmant son talent pour les romances incroyablement touchantes. Je reste surtout très empreinte de la justesse de cette auteure dans l’analyse des sentiments humains. Sans porter aucun jugement, Colleen Hoover aborde une question grave de notre société : les violences conjugales. Un roman qui n’a pas son pareil, à lire impérativement.

Notation 7 Inoubliable

La Parisienne

Publicités