1410-jamais-deux_org

Jamais deux sans toi,
Jojo Moyes

Est-il vraiment utile de vous présenter Jojo Moyes ? Mon histoire avec elle a débuté avec une petite nouvelle, et s’est évidemment poursuivie avec Avant toi <3 Un coup de coeur, évidemment. C’est mon amie Stéphanie du blog Sorbet Kiwi qui m’a offert Jamais deux sans toi, lorsqu’elle est venue me rendre visite pour le Salon du Livre de Paris. Et je la remercie encore pour ce joli cadeau.

Le résumé

La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess. Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ? Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.

Mon avis

J’avais besoin d’une lecture un peu feel-good, et je crois que Jojo Moyes (et ce titre en particulier) était parfaite pour ça ! J’ai bien fait de suivre mon intuition et de me diriger vers ce roman. Je suis une fervente partisane de notre destin avec les livres : selon moi, il y a des moments pour lire un roman. On peut découvrir un livre et ne pas l’aimer parce que nous ne l’avons pas lu au bon moment. Et nous pouvons adorer une lecture que nous aurions tout juste appréciée, parce que nous l’avons découverte lorsqu’il le fallait. (D’autres partisans dans l’assistance ?)

Cette histoire, c’est celle de Jess. Une mère célibataire qui se bat contre tout, toute seule. Parce qu’elle n’est pas aidée par son mari, la pauvre. Elle se démène pourtant pour ses deux enfants (alors que le premier n’est même pas d’elle). Elle les aime et se tue à la tâche, avec deux emplois, pour subvenir à leurs besoins. Et puis un jour, on propose à sa fille d’intégrer une école prestigieuse, et là… c’est le début d’une belle aventure.

Jess est un personnage humain, nous n’avons pas de mal à nous la représenter. C’est une femme qui a des valeurs, et même si elle fait face à des choix difficiles, elle s’en sort en étant le plus juste possible. J’aime le message que Jojo Moyes véhicule à travers ce personnage. Pourtant, à un moment donné, Jess va commettre une erreur… Qui dit que notre vie entière se mesure à nos erreurs ? Ne faut-il pas plutôt faire le calcul ? Qui ne commet pas d’erreur, après tout ?
D’un autre côté, il y a Ed. Je l’ai perçu comme un business man un peu pantouflard, pas très dégourdi, voire totalement naïf. Il fuit ses responsabilités, et pourtant… confronté à Jess, il va prendre sur lui, comprendre, changer. J‘aime le pouvoir, l’influence bénéfique que peut exercer une personne sur la vie d’une autre. C’est une intime conviction que j’ai dans ma vie, moi qui crois au destin.

Ce roman est un petit pavé de près de 500 pages, qui pourtant se dévore assez vite. Bon, j’ai tout de même mis près d’une semaine à le lire… mais j’avais envie de rester dans l’histoire. C’est un roman dans lequel on se sent bien et que l’on n’a pas vraiment envie de quitter. Parce qu’il nous transmet un beau message ! Nos rêves sont à notre portée, il ne tient qu’à nous de les attraper pour les réaliser.

En conclusion

Jamais deux sans toi est une belle lecture que je n’avais pas envie de quitter. Les personnages sont plein de nuances, de défauts et de qualités, ce qui les rend réalistes. L’histoire est douce, fluide, elle fait du bien. Et l’on retient un beau message grâce à Jess. Merci Jojo Moyes <3

Notation 6 Je recommande

La Parisienne

Publicités