Game of thrones, intégrale 2
George R.R. Martin

Si vous me suivez un peu, vous devez savoir que cette année, je me suis lancée un challenge d’envergure avec mon amie Stéphanie : celle de lire tous les romans de Game of Thrones édités à ce jour. Un tome par mois, pendant un an. Stéphanie lit les romans tome par tome tandis que moi, je lis les versions intégrales. Me voilà donc prête à vous parler de l’intégrale 2, qui regroupe les tomes 3 à 5 de la série.

Le résumé

Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus. La mort du roi Robert a clos une longue période d’été, de paix et d’apparente prospérité : le Trésor est au bord de la banqueroute, et trop nombreux sont les candidats prétendument légitimes au Trône de Fer : Stannis et Renly Baratheon le disputent à leur neveu Joffrey, tandis que Robb Stark, proclamé roi du Nord, s’efforce de venger son père naguère condamné à mort et exécuté sous couleur de trahison. Au fin fond de l’Orient, l’unique descendante des anciens rois targaryens médite sa revanche en élevant ses trois dragons… L’hiver vient, qui grouille de forces obscures, de mages et de morts-vivants, d’intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.

Mon avis

Contrairement à ma copine Stéphanie, j’ai attendu de lire l’intégralité de cet opus qui rassemble en réalité 3 tomes pour vous taper une chronique. C’est peut-être une erreur, car mon avis vous parlera plus précisément de la fin du roman plutôt que du début (qui remonte à il y a trois mois).

Comme vous le savez sûrement, je suis une grande fan de la série : je passe des heures entières à lire des théories sur internet, je clique dès lors que je vois un scoop passer, et je suis même en train de me refaire tous les épisodes, histoire d’être bien à jour pour 2019. Bref, on peut dire que je suis accro, je n’avais jamais ressenti une telle addiction depuis Harry Potter !
Pourtant, le sentiment que j’ai ressenti en lisant ce nouvel opus est assez indescriptible. Car les différences avec la série commencent vraiment à se faire sentir, et j’ai l’impression de découvrir une nouvelle histoire. J’adore !

Si le premier roman était très fidèle à la série, ce deuxième commence à se démarquer et je note pas mal de libertés prises dans l’adaptation visuelle. Bien sûr, la trame générale reste sensiblement identique, mais il y a beaucoup de détails qui divergent (attention spoilers) : Arya ne croise jamais Tywin à Harrenhale, la bataille de la Néra n’est pas aussi « simple » que dans la série (d’ailleurs, elle m’a posé pas mal de soucis à la lecture, j’avais du mal à me détacher de la série et de me projeter avec la description que je trouvais un peu longue et rébarbative), Daenarys ne se fait pas du tout voler ses dragons (mais elle a quand même une grande épreuve à surmonter pour sortir de la Cité de Qarth), l’histoire entre Jon et Ygrid connaît quelques nuances, Bran rencontre Jojen et Meera bien plus tôt que prévu…

J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver des personnages que j’adore, à les voir évoluer. J’avais oublié tellement de choses ! La magie s’étend dans ce tome, et j’ai aimé commencer à découvrir l’histoire des Zomans. Hâte de voir comment cela va être exploité dans la suite de l’histoire. Jaime prend beaucoup d’épaisseur dans ce tome, et je suis déjà en train de tomber sous son charme. Alors que dans le premier roman, il était l’horrible meurtrier d’enfant que l’on découvre au début de la série, il commence dès ce deuxième tome à devenir le Jaime de la fin que l’on connaît et que l’on apprend à apprécier. Et croyez-moi, c’est bizarre comme sensation ! Tyrion aussi se révèle, tel qu’on le connaît, et je ne l’apprécie que plus. Idem pour Le Limier. Cersei dévoile toute sa noirceur, qui ne fait que commencer…

Bref, j’ai passé un super moment, je trouve la lecture beaucoup plus fluide qu’au début et je ne suis plus rebutée à l’idée de reprendre mon gros pavé tous les mois. Au contraire, je suis même impatiente de découvrir la suite !

En conclusion

La page de la difficulté est définitivement tournée avec Game of Thrones, je suis heureuse d’avoir persévéré dans cette lecture qui me ravit à chaque nouveau tome. Je découvre beaucoup de choses sur les personnages que j’adore, et l’histoire commence à diverger de la série, si bien que j’ai l’impression de lire beaucoup de choses nouvelles et d’en apprendre bien plus. C’est très enrichissant, et je n’ai absolument pas l’impression de perdre mon temps, mais au contraire d’approfondir mes connaissances de la série ! Je conseille vivement cette lecture à tous les fans de GOT.

La Parisienne

Publicités