81st-wgyjbl-_sl1500_L’instant précis où les destins s’entremêlent
Angélique Barbérat
Ma note : 15/20

J’ai repéré L’instant précis où les destins s’entremêlent dès sa sortie, grâce à de nombreux bloggeurs. La couverture et surtout le titre ont d’emblée su attirer mon attention. L’heure de la lecture enfin venue, voici mon verdict !

Mon résumé

Kyle a la trentaine, et mène une vie de rockeur de rêve. Coryn est une jeune femme calme, unique fille de sa très grande fratrie, mariée à un homme en apparence bien sous tout rapport. Partageant un secret point commun, ces deux individus que tout oppose vont pourtant être rassemblés par le destin… qui les marquera de manière irrémédiable.

Mon avis

L’instant précis où les destins s’entremêlent est un roman doux qui traite avec poésie d’un thème pourtant difficile à exploiter : celui de la violence conjugale. Nous entrons non sans difficulté dans cette histoire émouvante, qui développe également la thématique de la contingence des rencontres de la vie. Kyle est un personnage sensible, attentif, bouleversé par le meurtre de sa mère commis par son père dans son enfance. J’ai cependant trouvé Coryn fade, sans intérêt, jugement qu’elle semble elle-même promulguer à son encontre. Je n’ai pas eu un coup de coeur particulier pour un protagoniste auquel je me serais vraiment identifiée, et je trouve cela très dommage. Quelques traits de caractère plus marqués m’auraient aidée. Seule Patsi a su apporter quelques couleurs à ces personnages sans grande caractéristique, et vous le devinez bien, c’est pour cela que je l’ai vraiment appréciée.

J’ai adoré la plume de l’auteure. Sobre, efficace, et comme je l’ai dit, poétique. Les transitions effectuées au moyen des araignées faisait partie ces petites notes romancées qui trouvent toute leur légitimité à mes yeux, dans une telle diégèse. Le dénouement, quant à lui, fut surprenant. Je ne m’y attendais pas, je l’ai trouvé beau, triste, et presque inévitable tout compte fait. Une telle histoire ne pouvait tout simplement pas se résoudre d’elle-même pour finir en facile happy end.

Cependant, je ne peux m’empêcher d’éprouver une légère pointe de déception maintenant que le livre clos gît sur mon bureau.  J’ai en effet trouvé un peu rapide la facilité avec laquelle la gêne cède place à la complicité, et la façon dont celle-ci s’établit entre Kyle et Coryn. Enfin, je m’attendais à quelque chose de bouleversant, et j’ai lu quelque chose de plus simplement touchant.

En conclusion

Emouvant drame contemporain que celui-ci, tout en délicatesse, et dont la promesse poétique est entièrement tenue. Un avis cependant nuancé au regard de l’enthousiasme général qu’il engendre…

La Parisienne

Publicités