Les Sept Soeurs tome 3 :
La Soeur de l’ombre
Lucinda Riley

Lucinda Riley est l’auteure star des éditions Charleston, et c’est aussi une auteure que j’aime énormément (encore plus maintenant que j’ai eu la chance de la rencontrer, en VRAI !). C’est une personne vraiment très touchante, et cela se ressent à travers sa plume. J’étais impatiente de découvrir la suite de cette saga que j’adore, et je suis encore plus impatiente de découvrir l’histoire de CeCe maintenant que je connais celle de Star ! Mille mercis aux éditions Charleston pour cette lecture en avant-première.

Le résumé

Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien-aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leurs origines, mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CeCe.
Désespérée, elle décide de suivre le premier indice, qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres… Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du Lake District, vivant à proximité de son idole, Beatrix Potter, lorsque divers événements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînent à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel.
Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier – qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie…

Mon avis

Me plonger dans un roman Charleston est toujours un plaisir, et j’ai ce sentiment d’attente et d’excitation qui ne me quitte pas lorsque se tournent les premières pages. Encore plus lorsqu’il s’agit d’un roman de Lucinda Riley, une auteure que j’ai appris à découvrir et que, depuis, je prends énormément de plaisir à suivre. À chaque nouveau roman de l’auteure, je me trouve emportée dans un tourbillon d’émotions et d’aventures que j’étais loin d’imaginer.
Cette saga pleine de suspense et de promesses est pour moi un rendez-vous annuel que je ne veux surtout pas manquer. J’espère à chaque lecture glaner quelques informations supplémentaires sur le mystère qui englobe ces soeurs (surtout sur la septième), et sur cet étrange Pa Salt qui, selon moi, n’a pas vraiment disparu, puisqu’il est toujours bien présent à chaque nouveau roman.

De toutes les Soeurs d’Aplièse, Star était de loin la plus mystérieuse, et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce tome. Bien évidemment, je me doutais que nous serions amenés à voyager entre l’histoire de son ancêtre et la sienne… je me suis légèrement trompée (mais pas de beaucoup non plus).

Je me suis énormément attachée à Rory, aux Vaughan et aux Forbes. Encore une fois, Lucinda Riley arrive à nous créer une atmosphère bienveillante et à intégrer des personnages très attachants, quoique pourtant dotés de personnalités hautes en couleur. Que vous dire, à part que j’ai adoré Mouse et Orlando, aussi différents que pourraient l’être deux frères, et pourtant si attachés l’un à l’autre ? Ils représentent l’image parfaite que je me fais d’une famille : unie même dans les désaccords les plus profonds.
J’ai également beaucoup aimé l’histoire de Flora, une jeune femme évincée de la société londonienne, qui finira par y trouver sa place avant d’en être écartée de nouveau. Même si j’avais bien vite compris le secret qui l’entourait (comme souvent d’ailleurs !).

Même si j’adore cette saga, j’attends cependant beaucoup des autres tomes. J’aimerais que, peut-être une fois, nous ne soyons pas plongées dans deux histoires simultanées. Que ce soit un peu plus difficile de retrouver les traces de son passé, malgré les indices. Ou qu’une des soeurs ne trouve pas nécessairement l’amour sur son chemin (c’est un petit peu trop romanesque à mes yeux).
Et si Star me semblait être la soeur la plus mystérieuse, je me suis finalement rendu compte à ma lecture que c’était CeCe que nous ne connaissions en réalité que de façade. Son personnage cache selon moi bien des choses que je suis pressée de découvrir. Pourquoi fait-elle tant de cauchemars ? Où donc est-elle partie ? Pourquoi a-t-elle ce besoin maladif de vivre greffée à sa soeur ? Comment va-t-elle s’en sortir sans elle ?

En conclusion

Une fois encore, Lucinda Riley a su m’embarquer dans un roman historique fort en émotions et en rebondissements. J’étais curieuse de découvrir l’histoire de Star, la plus mystérieuse des soeurs d’Aplièse, et je n’ai pas été déçue. À chaque nouveau tome, je me dis que Lucinda Riley n’arrivera pas à faire mieux, et elle parvient toujours à me surprendre. J’ai vraiment hâte désormais de découvrir l’histoire de CeCe, un nouvel opus qui nous rapprochera davantage du dénouement que j’espère explosif ! Jusqu’où cette auteure nous fera-t-elle voyager ? J’ai tant d’attentes pour la fin de cette saga… Rendez-vous l’année prochaine !

La Parisienne

De la même auteure :
Les Sept Soeurs, tome 1 : Maia 
Les Sept Soeurs, tome 2 : La soeur de la tempête
La Belle Italienne
La Jeune fille sur la falaise

Publicités