Mini accro du shopping
Sophie Kinsella

Voilà le sixième tome des aventures de Becky que je découvre, toujours avec le même entrain. La période estivale est vraiment idéale à mes yeux pour découvrir des classiques de la chick-lit !

Le résumé

L’accro du shopping fait son grand retour, flanquée de la pétulante Minnie, deux ans seulement et déjà un caractère bien trempé. Telle mère, telle fille ? Les aventures hilarantes et émouvantes d’un irrésistible duo pour le sixième volet d’une série-culte.
La maternité, Becky la voyait comme dans les magazines : elle en Fashion Mummy, courant les boutiques avec son bébé ultralooké, sage comme une image. Dans la réalité, Minnie est une vraie tornade capable de dévaster un magasin entier si on lui refuse quoi que ce soit. Mini-accro, certes, mais surtout aux caprices ! Dur dur pour la pauvre Becky.
Un malheur n’arrivant jamais seul, Luke embauche une nounou un peu trop parfaite, la maison de leurs rêves leur passe sous le nez et la crise financière freine dangereusement toute velléité de shopping.
Heureusement, quand la situation semble désespérée, notre fashionista préférée a toujours plus d’un tour dans ses sacs…

Mon avis

Pour la première fois, depuis que je lis les aventures de Becky, j’ai ressenti un petit coup de mou. Ce tome, je ne l’ai pas autant apprécié que ce que j’aurais aimé. J’ose même dire que je me suis ennuyée et lassée des frasques de mon accro du shopping préférée…

Becky a toujours le chic pour se fourrer dans des situations impossibles et inextricables. Elle ne parvient à s’en sortir qu’au pied du mur, en sollicitant l’aide de ses proches. Et cette fois, j’ai vraiment eu l’impression qu’elle fonçait seule dans cette voie sans issue.
Je m’attendais à ce que l’intrigue se concentre autour de Minnie, mais c’est en réalité l’anniversaire surprise de Luke qui est au coeur de l’histoire. Une fête que Becky s’est mise en tête d’organiser et qui court évidemment au fiasco, comme vous pouvez l’imaginer…

Le rythme de ce tome m’a beaucoup ennuyée. J’ai trouvé que ce roman avait de vraies longueurs par rapport aux précédents. Autant auparavant, je ne voyais pas les pages défiler, autant cette fois, j’ai eu l’impression que je ne réussirais jamais à terminer ma lecture qui a traîné sur des semaines.
Je m’attendais à craquer pour la petite Minnie, et au final, c’est un personnage plutôt absent que j’ai simplement trouvé insupportable. Je me demande comment l’intrigue finira par évoluer…

En conclusion

Ce tome est à ce jour celui que j’ai le moins apprécié parmi les aventures de Becky. Beaucoup de longueurs, une héroïne qui rejoue sans cesse les mêmes erreurs… Même si j’ai passé un bon moment, tout cela a fini par me taper sur les nerfs et m’a plongée dans une petite panne de lecture. J’attendrai un peu plus longuement avant de découvrir la suite.

La Parisienne

De la même autrice :
Confessions d’une accro du shopping
L’accro du shopping à Manhattan
L’accro du shopping dit oui
L’accro du shopping a une soeur
L’accro du shopping attend un bébé

Publicités