L’Assassin Royal, tome 6
La Reine Solitaire
Robin Hobb

Chaque mois, je me fais un plaisir de retrouver Fitz en compagnie de ma copine Stéphanie (même si nous n’arrivons pas vraiment à être synchro sur les derniers tomes). C’est toujours un plaisir de partager une lecture avec elle.

Le résumé

Voici donc la fin de la route pour Fitz Chevalerie, et tous les chemins de sa vie semblent aboutir au même endroit : dans cette région désolée au-delà du Royaume des montagnes où vivaient les Anciens, dont le retour devrait sauver les Six Duchés.
Mais si Vérité, le roi légitime, fils de Subtil Loinvoyant, espère le soutien des anciens pour sauver son royaume de la terrible vengeance outrilienne, son frère, Royal, l’usurpateur qui règne d’une main de fer sur les duchés de l’intérieur abandonnant les duchés côtiers aux exactions des pirates rouges, a d’autres plans pour la réalisation desquels il a formé de nombreux clans d’Artiseurs. L’art imparfait de Fitz suffira-t-il à sauver la situation et pourra-t-il sauver son Roi et sa Reine de l’implacable soif de pouvoir de Royal.

Mon avis

Quel plaisir, tous les mois, de retrouver Fitz et ses acolytes ! Je sais, je commence à me répéter à chaque chronique, mais c’est vraiment ce que je ressens lorsque j’ouvre un nouveau tome de l’Assassin Royal : l’impression de retrouver une vieille bande de copains et de me plonger dans leurs aventures à leurs côtés. Fitz, c’est ma bouffée d’air frais tous les mois et j’adore vraiment le retrouver. Je sais à chaque nouveau tome que je vais dévorer ma lecture, que je vais la reprendre avec plaisir dès que j’aurai un instant de libre, et que je vais passer un excellent moment.

Ce tome est encore riche en rebondissements et je me suis tout laissée bercer par l’intrigue. J’étais très curieuse de découvrir ce qui allait arriver à notre Assassin, et je n’ai vraiment pas été déçue. Ce tome insiste davantage sur l’aspect fantasy et magie dans le royaume des Six-Duchés, et j’ai beaucoup aimé découvrir toutes ces nouveautés.
Encore une fois, je n’ai pas vu le temps passer et je me suis délectée de ces centaines de pages ingurgitées trop vite à mon goût. J’aurais aimé pouvoir prolonger ce moment en compagnie de Fitz et des autres. La fin arrive très rapidement et j’aurais vraiment aimé en apprendre davantage sur la résolution de certaines intrigues.

Seule micro déception de l’aventure : cette fin. Je suis heureuse que la série ne s’achève pas sur une note aussi insatisfaisante. Oui, l’intrigue principale est clôturée, mais j’imaginais un autre avenir pour Fitz et je suis heureuse de pouvoir le retrouver dans quelques mois avec les prochains tomes. Sans oublier le Fou qui est probablement mon personnage préféré (avec Oeil-de-Nuit) et au sujet duquel je me pose mille et une questions. Quel était donc le rôle de ses derniers agissements ? Qui est-il vraiment ? Quelle est son histoire ? Tellement de mystères !

En conclusion

C’est le moment pour moi de dire temporairement au revoir à Fitz, qui m’a transportée au cours des six derniers mois. J’ai adoré découvrir son histoire, en apprendre plus sur les Six-Duchés, sur Astérie, le Fou, Vérité, Royal, Umbre, Burrich, Molly, Caudron et tous les autres. Il me tarde (déjà) de retrouver cet univers dans quelques mois, après avoir pris le temps de découvrir les Aventuriers de la mer. En espérant que cette nouvelle série m’embarquera autant… Vivement !

La Parisienne

De la même autrice :
L’Assassin Royal, tome 1, L’Apprenti Assassin
L’Assassin Royal, tome 2, L’Assassin du Roi
L’Assassin Royal, tome 3, La Nef du crépuscule
L’Assassin Royal, tome 4, Le Poison de la vengeance
L’Assassin Royal, tome 5, La Voie magique

Publicités